Le Festival
Presentation
Editions2013
edition08
organisateurs
partenaires
Le Concours
pour participer
envoyer_votre_film
reglement
Trucs_et_astuces
FAQ
Contact
Espace Presse
telechargement
On en parle
Espace Presse
Liens

Nos partenaires























Trucs et astuces

Filmer en vacances
Ca y est ! On est en vacances ! Les batteries sont chargées, et la caméra est désormais toujours à portée de main, prête à filmer.
Filmer en vacances est différent de la pratique des professionnels du cinéma qui écrivent un script avant de commencer leur tournage. La plupart d'entre nous, les vacanciers filmeurs, procède en effet de manière plus anarchique, basée sur l’intuition, et filme souvent à "l’arrache" pour saisir des imprévus.
Voici quelques principes rudimentaires pour tourner des images de bonne qualité et éviter les écueils les plus courants.

 

puce Du blanc blanc !

Pour éviter vos scènes extérieures toutes bleues et vos intérieurs tout oranges, ayez le réflexe "balance des blancs" dès que vous arrivez sur un nouveau lieu. Il suffit pour cela d’une simple feuille blanche dans votre sacoche qui vous permet de faire le réglage. C’est la condition sine qua non pour harmoniser vos images entre elles et obtenir des teintes qui respectent la réalité.

 

puce Ombres et lumières

Sans la lumière…pas de film ! Alors apprenez à jouer avec les ombres et les lumières. D’une façon générale veillez à ne jamais filmer en contre-jour (les personnes se transforment en silhouettes noires). Si vous êtes en intérieur, pensez à allumer toutes les lumières pour éclairer vos sujets. En extérieur, essayez d’avoir toujours un œil sur la position du soleil. Attention, ça bouge !
Si vous pouvez, utilisez un pied de caméra (1 mono pied suffit). Sinon, inspirez, bloquez votre respiration et ne comptez pas sur le stabilisateur d’image de votre caméra qui ne changera pas grand chose.

 

puce Cadrage : évitez les zooms et les mouvements intempestifs.

Privilégiez des cadres fixes où l’œil du spectateur pourra se reposer et apprécier la scène. Mais n’hésitez pas à varier la valeur de ces cadres : gros plans sur des yeux hagards, ou sur des mains gesticulantes qui en disent plus sur la personne que son visage, plan large d’une colonie d’enfants jouant dans le sable, etc.

 

puce Economie de mouvement

Les mouvements de caméra (travelling et autres) sont très difficiles à réaliser sans matériel. Ne cherchez pas à faire comme les films hollywoodiens. Misez sur une réalisation sobre… et gardez en tête que ce n’est pas les grands effets qui font de grands films.

 

puce Dialogues

Si vous filmez un dialogue, évitez de changer la position de la caméra à chaque fois qu’un nouvel interlocuteur prend la parole : vous serez, sinon, toujours en retard et vous déclencherez un mal de mer chez tout le monde (effet ping pong) ! Essayez plutôt d'avoir les deux personnes dans le même cadre en prenant du recul. Si ce n'est pas possible (espace trop petit, lieu trop bruyant, etc.) restez plus longtemps sur une personne avant de basculer vers l'autre. Sachez qu'il n'est pas absolument nécessaire de voir à l'écran celui qui parle, surtout quand il n'y a que deux personnes !

 

puce Acceptation

Vous l'avez peut-être remarqué, les gens n'aiment pas être filmés. C'est comme ça, et vous ne pourrez rien y changer (et certainement pas en filmant à leur insu) ! La bonne solution est de faire accepter votre caméra, comme un invité… et pour cela, il faut le temps. L'écran LCD de la caméra vous aidera beaucoup car il évite d’interposer un objet entre vous et vos « sujets », se rapprochant ainsi d’un rapport « normal » tout en contrôlant votre visée. Ensuite, n'hésitez pas à passer devant la caméra pour "montrer l'exemple" et mettre vos amis en confiance. De toute façon, n'oubliez pas que vous couperez ce que vous voulez au montage !

 

puce On entend rien !

Attention au son enregistré par le micro de votre caméscope. Les ambiances seront bonnes mais les dialogues peuvent être inaudibles. Car si votre oreille fait un tri parmi les sons, le micro, lui, ne sait pas le faire. Il n'enregistrera par exemple que le bruit des voitures passant à vive allure derrière le guide qui présentait l'architecture de la ville et dont vous compreniez pourtant les phrases ! Alors n'hésitez pas à vous approchez de votre sujet (30 cm, maxi 1m) ou prévoyez un micro… ou assurez-vous du silence.

 

puce Les cassettes

C’est votre bien le plus précieux : prenez-en soin. Evitez leur le soleil, le sable, l'eau, les radiateurs, les miettes de gâteaux, les hauts parleurs, bref après utilisation, rembobinez les, protégez-les contre tout enregistrement et placez-les dans leur boîtier dans un endroit tempéré et sec. N'hésitez pas à annoter vos cassettes (n° / date / lieu / commentaires). Vous économiserez du temps lorsque vous ferez votre montage. Prévoyez toujours une amorce d’1 minute en début de bande et fin de bande car ces parties sont fragiles et peuvent contenir des défauts.

 

puce Automatismes (pour expérimentés)

Débrayez les automatismes et apprenez à vous servir des fonctions manuelles essentiellement : mise au point et exposition. Gardez les automatismes pour les situations "express".

Et surtout profitez de vos vacances, la qualité s'en ressentira.

 

retour accueil


       
design, conception et réalisation PaPrika Studio